Les actions transversales
Pôle Services aux Parisiens

Gérer au plus près les équipements de la petite enfance

Agir au plus proche des territoires

Depuis plusieurs années, la Ville de Paris s’est engagée dans une politique très dynamique d’accroissement, d’amélioration, de diversification et de territorialisation de l’offre d’accueil collectif dans le domaine de la petite enfance. Pour agir au plus proche des territoires et des quelque 450 établissements municipaux qu’elle gère, la DFPE déconcentre une partie de l’activité de ses services. Plutôt que de mettre en place un réseau dédié de circonscriptions territoriales de la petite enfance, le choix a consisté à s’appuyer sur le réseau existant des circonscriptions des affaires scolaires qui assurent le pilotage des 660 écoles parisiennes. Ainsi sont nées, au premier semestre 2011, les trois premières circonscriptions des affaires scolaires et de la petite enfance (CASPE), dans les 20e, 6e-14e et 5e-13e arrondissements. Dirigées par un chef de CASPE relevant hiérarchiquement de la DASCO et de la DFPE, les dix CASPE permettront de piloter l’ensemble des établissements des affaires scolaires et de la petite enfance du territoire parisien. 

Favoriser les passerelles et les échanges

Le développement des interactions locales entre les équipes représente une source riche d’innovations professionnelles. Ainsi, sont nés de nombreux projets de passerelles entre l’univers de la petite enfance et l’univers scolaire et périscolaire. Elles permettent notamment de mieux accueillir les tout-petits en centre de loisirs et de favoriser le passage du monde de la petite enfance au monde de l’école maternelle. Des échanges sur
les bonnes pratiques en matière de gestion des approvisionnements ou d’organisation des activités de nettoyage, menées par un nombre comparable d’agents dans les crèches, les écoles maternelles et les écoles élémentaires, offrent à chacun un enrichissement en bénéficiant de l’expérience des collègues. Côté gestion de proximité, les CASPE permettent de résoudre rapidement des difficultés techniques sur un équipement en faisant réaliser les petits travaux urgents. Les personnels des crèches peuvent aussi bénéficier de visites de terrain des équipes des CASPE en charge de leur gestion des ressources humaines.

Développer des initiatives territoriales

La création d’une synergie entre les différents acteurs de terrain permet de développer les initiatives territoriales. Les mairies d’arrondissement et les conseils de parents ont désormais dans les CASPE un interlocuteur capable de leur proposer une réponse territoriale globale, indispensable pour mettre au point et dialoguer, par exemple, sur une stratégie de regroupement des enfants dans certaines crèches lors des périodes de vacances d’été ou sur les questions de politique de restauration.