Les actions transversales
Pôle Espace public

Faire respecter l’espace public

Des inspecteurs habilités

Dépôts sauvages d’encombrants, déjections canines, épanchements d’urine et autres souillures représentent les principaux thèmes de la verbalisation menée par les agents de la Ville de Paris. Chaque jour, des inspecteurs de sécurité de la DPP sont mis à disposition de la lutte contre les incivilités. Ils se déplacent de préférence à pied ou en VTT et ont le pouvoir de verbaliser l’auteur d’une infraction pris en flagrant délit. Les 450 inspecteurs bénéficient de cette habilitation. Ils partagent cette mission avec les 86 inspecteurs du Centre d’action pour la propreté de Paris dont le travail consiste à traquer les personnes indélicates. Uniques en France, ces agents de la DPE dressent chaque année entre 16 000 et 18000 procès-verbaux. A noter que la réorganisation de la DPP dans le cadre de son projet de direction vise à se rapprocher des usagers. Six circonscriptions, regroupant chacune les différents services opérationnels, sont créées. Cette nouvelle organisation, opérationnelle en 2012, permettra une meilleure coordination locale entre les services et favorisera l’action menée en matière de propreté.

Les pollueurs à l’amende

En septembre 2011, la Ville a lancé une nouvelle campagne d’interpellation et de mobilisation pour rappeler que « salir, c’est polluer ; et polluer est une infraction », passible d’amende. Jeter quoi que ce soit par terre expose à une amende de 35 €. Pour cela, elle a renforcé les équipes de verbalisation, simplifié les opérations et confié aux mairies d’arrondissement le choix des secteurs prioritaires d’intervention. Impulsée par la DICOM, la campagne présente trois visuels affichés dans Paris et installés sur les camions bennes. Une opération de verbalisation renforcée conjointe entre les inspecteurs de la DPP et ceux de la DPE s’est déroulée en deux temps dans cinq arrondissements (3e, 9e, 12e, 19e et 20e). Des prospectus informatifs en forme de faux PV ont d’abord été remis par les inspecteurs avant une phase de verbalisation des personnes en infraction. Au total, 278 procès-verbaux ont été dressés.

Bientôt la chasse aux mégots

Véritable fléau, 315 tonnes de mégots, soit 350 millions de cigarettes, sont collectées chaque année par les agents de la propreté. Plus de 10 000 éteignoirs vont être installés en 2012 sur les poubelles parisiennes. 30 000 éteignoirs seront en place d’ici à 2014. Pour compléter le dispositif, les entreprises et les administrations devront s’équiper, elles aussi, de cendriers pour leurs salariés fumeurs. Idem pour les abribus et les bouches de métro. Lorsque les cendriers de rue seront installés, la Ville lancera une campagne de verbalisation.