dasco

Direction des Affaires scolaires

De la maternelle au lycée

Chiffres

  • 8 546 agents

Dépenses

  • 205,85 millions d’euros en fonctionnement
  • 164,74 millions d’euros en investissement
  • Gérer l’accueil des 200 600 élèves des écoles maternelles, élémentaires, des collèges, de certains lycées et des écoles supérieures d’art, rattachés à la ville ou au département de Paris.
  • Financer la restauration scolaire via les caisses des écoles des arrondissements ou des collèges.
  • Entretenir les 662 écoles, les 112 collèges, les 13 lycées municipaux, les 3 écoles d’art et 11 centres d’information et d’orientation de la capitale.
  • Donner à ces établissements des moyens de fonctionnement et les approvisionner en matériel et équipement.
  • Offrir des activités scolaires, périscolaires et extrascolaires aux enfants et aux adolescents.
  • Proposer des cours municipaux d’adultes à environ 30 000 auditeurs par an.

FAITS MARQUANTS

  • Afin de mieux répartir le nombre d’écoles par circonscription, les CAS 5/6 et 13/14 sont devenues respectivement CAS 5/13 et 6/14 en mars 2011.
  • Mise en place de 3 structures déconcentrées communes à la DASCO et la DFPE : les circonscriptions 20e, 5e/13e et 6e/14e ont intégré les services déconcentrés de la Petite Enfance pour devenir des Circonscriptions des Affaires scolaires et de la Petite Enfance (CASPE).
  • Facil’Familles a été généralisé à tous les arrondissements et intègre désormais dans la facture unique (contre les activités péri- et extra-scolaires) les activités culturelles proposées par les conservatoires et les ateliers beaux-arts.
  • 3 nouvelles écoles ont ouvert leurs portes à la rentrée 2011 : l’école élémentaire rue de Clichy (9e), l’école polyvalente rue des Grands-Moulins (13e), l’école polyvalente Boulevard Macdonald (19e).
  • D’importantes restructurations de locaux ont été réalisées dans les ensembles immobiliers comportant un collège et un lycée, notamment à la cité scolaire J. Decour (9e), ainsi qu’à la cité scolaire Carnot (17e).
  • Les premiers rendez-vous de la pause méridienne se sont tenus le 28 juin à l’Hôtel de Ville.
  • Les résidences d’artistes dans les collèges sont passées de 10 en 2010-2011 à 30 pour l’année 2011-2012.
  • Les projets initiés dans le cadre de l’Art pour grandir ont donné lieu à plusieurs expositions.
  • Le 14 décembre, le Conseil de Paris a adopté une importante réforme des modalités de financement de la restauration scolaire parisienne. L’adoption du nouveau dispositif va permettre de sécuriser les relations financières avec les caisses des écoles et de mieux accompagner les efforts engagés pour améliorer la qualité des repas.
  • Un dispositif de soutien aux collèges les plus fragiles, doté d’un million d’euros a été mis en place.
  • Avec la fédération des centres sociaux, la Ville expérimente le dispositif « Paris collèges familles » devant rapprocher les familles des communautés éducatives de 6 collèges.

ET DEMAIN ?

  • Elaboration du projet de direction et mise en œuvre des fiches actions.
  • Plan de prévention des absences au travail.
  • Mise en œuvre du plan d’action pluriannuel Santé et Sécurité au travail.
  • Extension de Facil’Familles à d’autres directions telles que la DAC.
  • Mise en œuvre des nouvelles modalités de financement de la restauration scolaire gérée par les caisses des écoles.
  • Ouverture début 2012 d'un nouveau CLAP à l’école polyvalente 32, rue Olivier-Métra (20e).
  • Extension à toutes les mairies d’arrondissement du dispositif d’accueil des cours municipaux d’adultes et mise en place d’une orientation systématique des auditeurs souhaitant suivre une formation professionnelle.
  • Extension des aides régionales aux lycées municipaux et à leurs élèves et mise en place d’un appel à projets éducatifs auprès de ces lycées municipaux.
  • Mise en œuvre d’un programme « Egalité des chances » avec la Fondation Culture et Diversité, destinéà sensibiliser les collégiens aux études proposées par les écoles d’art de Paris.

2011 vue par...

Isabelle Etlin
Chef de la Circonscription des Affaires Scolaires et de la Petite enfance 6/14

L’année 2011 a été marquée par la création des trois premières CASPE. Les nouvelles équipes en charge de la petite enfance ont pu s’appuyer sur l’expérience déjà bien rodée des CAS. Participer à la mise en place concrète de ce nouveau service et initier des projets communs au bénéfice des enfants a été particulièrement stimulant et enrichissant. »