dases

Direction de l’Action sociale, de l’Enfance et de la Santé

Au service des plus fragiles

Chiffres

  • 4 960 agents

Dépenses

  • 1,25 millions d’euros en fonctionnement
  • 23,5 millions d’euros en investissement

La DASES exerce les compétences dévolues au Département en matière sociale, médico-sociale et de santé dans un contexte parisien marqué par une forte polarisation sociale (2e taux de pauvreté d’Île-de-France). Elle intervient sur un vaste domaine : personnes âgées dépendantes, personnes en situation de handicap, protection de l’enfance et prévention spécialisée, santé publique, solidarité et lutte contre l’exclusion.

FAITS MARQUANTS

Agir au plus près des Parisiens

  • Recrutement des trois premiers coordinateurs sociaux territoriaux (8-17e, 5-13e et 19e).
  • Création d'un pôle social (13e) regroupant le Service social départemental polyvalent, l'Espace insertion, et le secteur de l’ASE (Aide sociale à l’enfance).
  • Réorganisation des CLIC Paris Émeraude en 6 territoires pour améliorer la coordination gérontologique.
  • Treize appels à projets pour créer des structures médico-sociales : 6 pour personnes âgées, 4 pour personnes en situation de handicap, et 3 pour l'aide sociale à l’enfance.

Innover pour l’insertion et la solidarité

  • Site pilote du nouveau système d’information ISIS (RSA, services sociaux départementaux).
  • Elaboration du Programme départemental pour l’insertion et l’emploi 2011-2014.
  • Dispositif d’aide en urgence aux migrants tunisiens.
  • Deux nouvelles structures d’hébergement (jeunes femmes et centre de stabilisation).
  • Protocole de partenariat entre la Mission locale Belliard et les associations de prévention spécialisée.
  • Premières réunions de la Commission spécialisée de coordination des actions de prévention des expulsions locatives.
  • Participation d’un groupe d’allocataires du RSA à l’élaboration d’un livret d’accueil.

De nouveaux équipements et des services pour les personnes âgées et en situation de handicap

  • 53 places créées en établissement d’hébergement pour personnes âgées.
  • 60 places d’hébergement ouvertes pour personnes en situation de handicap.
  • Lancement des travaux pour l'élaboration des nouveaux schémas départementaux pour les personnes âgées et en situation de handicap.
  • Déploiement du logiciel SALSA (gestion des aides aux personnes âgées et en situation de handicap).
  • Appel à projet EXAPAD pour de nouvelles technologies destinées à rompre l’isolement des personnes âgées.

Paris Santé pour tous

  • Horaires élargis du centre de santé Marcadet.
  • Ouverture des locaux du Service municipal d’actions de salubrité et d’hygiène, rue de Meaux (19e).
  • Épidémie de rougeole : mobilisation des services et bonne couverture vaccinale.
  • Dépistage du VIH par tests rapides d’orientation et de diagnostic au centre Figuier.
  • Accès facilité au réseau des centres de santé et aux spécialités médicales sur centres-sante.paris.fr.
  • Premier colloque métropolitain « Drogues, conduites à risques » avec la Seine-Saint-Denis.
  • Programme « Abus d’écran ».

Mieux répondre aux besoins des enfants et des jeunes

  • Réorganisation du dispositif d’accueil des mineurs isolés étrangers.
  • Appel à projets : 25 places destinées aux jeunes présentant des troubles psychologiques et 50 places pour adolescents.
  • Création de places pour jeunes ayant des troubles du comportement (Tandou, Imago).
  • Vote par le Conseil de Paris du Règlement départemental d’aide sociale (aides financières de l’ASE).
  • Espace Paris Adoption labellisé « QualiParis ».

ET DEMAIN ?

  • Création de la délégation à la coordination sociale territoriale.
  • Présentation au Conseil de Paris des schémas gérontologique et en direction des personnes en situation de handicap.
  • Démarrage du projet CESU/Télégestion.
  • Déploiement de ISIS.
  • 17 appels à projets dont 7 dans le domaine du handicap, 6 concernant les personnes âgées dépendantes et quatre intervenants dans le champ de l’ASE (Aide sociale à l'enfance).
  • Renforcement du réseau des centres de santé : horaires élargis dans les centres de santé, ouverture d'un centre associatif et de trois nouveaux fauteuils dentaires au centre Edison.
  • Extension de Paris Santé Nutrition à trois arrondissements (11e, 18e et 20e).
  • De nouvelles études sur les actions éducatives à domicile, les classes moyennes fragiles et les personnes surendettées.

2011 vue par...

Sylvie Decouflet
Cadre de santé au bureau des centres de santé

L’année 2011 a été marquée, par l’aboutissement du projet d’extension des horaires d’ouverture du centre de santé Marcadet. Cette augmentation d’amplitude a permis l’accroissement de l’offre de soins sur l’arrondissement et une meilleure accessibilité à la santé, pour les Parisiens. La concrétisation de ce projet s’est faite grâce à la mobilisation de l’ensemble de l’équipe du centre. »