Les actions transversales
Pôle Fonctions support et Appui aux directions

Diminuer les risques professionnels

Un accord-cadre

Avec plus de 50 000 agents, qui exercent 350 métiers, dont nombre d’entre eux sont sur le terrain, la santé et la sécurité au travail sont primordiales. La Ville a engagé avec les organisations syndicales représentatives une négociation sur ce thème tout au long de l’année 2011. Elle a abouti à la signature, le 2 février 2012, d’un accord-cadre Santé et Sécurité au travail pour la période 2012-2014. Il concrétise la volonté d’améliorer les conditions de travail pour tous à travers des axes prioritaires : prévention des troubles muscolo-squelettiques, 
du risque chimique, des risques liés au travail sur la voie publique, des risques psychosociaux. Les principales mesures figurent dans 30 fiches-actions. Un comité de suivi, composé de l’administration et des 4 organisations syndicales signataires, veillera à la mise en œuvre des dispositions prévues. Il sera doté d’un budget participatif pour compléter les moyens des directions.

Appliqué dans toutes les directions

Levier d’harmonisation, l’accord s’applique à toutes les directions. Il est l’un des trois piliers de la politique de santé et de sécurité au travail. Il s’articule avec des orientations générales et les programmes annuels de prévention des directions. Ainsi, chaque direction appliquera les dispositions de l’accord et les orientations générales qui en découlent, soit directement, 
soit en les transposant dans son contexte. Elles structurent les programmes annuels.

Des mesures concrètes

Un certain nombre de mesures sont ou seront rapidement mises en place parmi lesquelles la création d’un pôle santé sécurité au travail au sein de la DRH. Pour mieux répondre aux besoins des agents, le service de médecine préventive va être renforcé. Idem dans les directions pour le réseau de prévention. Une procédure de médiation des conflits individuels au travail va être mise en place dans toutes les directions. Sans oublier l’amélioration et la rénovation des locaux sociaux avec une programmation de travaux prévue sur 2012-2014.

En chiffres

  • 31 conseillers en prévention des risques professionnels.
  • 400 relais et animateurs.
  • 17 médecins de prévention.

Les actions transversales des autres pôles