drh

Direction des Ressources humaines

Une gestion des ressources humaines au service des directions et des agents

Chiffres

  • 564 agents

Dépenses

  • 70,48 millions d’euros en fonctionnement
  • 3,81 millions d’euros en investissement

L’ampleur et la simultanéité des chantiers de modernisation entraînent une forte sollicitation
de la DRH. Ses liens avec le secrétariat général, les directions et les organisations syndicales évoluent. Si 2010 a été jalonnée d’événements marquants dans tous les champs d’intervention de la DRH, elle a également été une année charnière au cours de laquelle la DRH s’est engagée dans une démarche de carte stratégique visant à faire évoluer ses pratiques.
Cette démarche jettera les bases d’un nouveau projet dont l’ambition est d’irriguer l’ensemble de la filière RH.

FAITS MARQUANTS

 Des projets d’ampleur dans tous les champs de la RH

  • Analyse prévisionnelle, réglementation, recrutement, formation, gestion des carrières et rémunération, santé au travail…

Une évolution des pratiques

  • Mise en place d’un nouveau dialogue de gestion engagé avec huit directions gérant près de 35 000 agents.
  • Production de bilans pour une meilleure transparence sur les politiques RH :
    • le bilan social soumis au CTP central.
    • synthèses permettant une concertation globale sur : l’aménagement et la réduction du temps de travail ; l’action sociale en faveur des agents, la politique du handicap et de la reconversion présentées aux CTP et CHS centraux ; la délibération emplois pour le budget 2011 présentée en CTP central.
  • Négociation d’un accord sur la formation avec les organisations syndicales qui :
    • définit les orientations stratégiques pour 2011-2013 (réaffirmation du principe d’égalité réelle entre tous les agents ; effectivité d’une 2e chance et de promotion sociale ; professionnalisation).
    • insiste sur le rôle central de l’encadrement, précise le mode d’application du DIF, rend plus lisible l’offre de formation et renforce son évaluation.
  • Informatisation des fonctions de GRH : conduite de projet associant systématiquement des directions partenaires ; déploiement de RH21, volet 2 (formation, métiers, compétences, évaluation, recrutement) ; gestion automatisée des primes.
  • Professionnalisation des pratiques managériales : développement du coaching individuel et de la démarche d’accompagnement collectif en interne ; structuration de l’offre de formation (bilans de compétences, conseil en organisation, accom­pagnement à la mobilité) ; écou­te, soutien et conseil aux encadrants.

Le souci du bien-être de tous au travail

  • Établissement des documents uniques d’évaluation des risques professionnels afin de pouvoir déployer une politique structurée et planifiée de santé et de sécurité au travail : un Document unique établi au 31 décembre 2010 dans l’ensemble des directions (22 directions sur 26 l’ont déjà présenté en CHS).
  • Plusieurs rénovations importantes des restaurants collectifs menées à bien, notamment celles des restaurants de l’Hôtel de Ville et du square Lesage.

et demain ?

  • Conduire la réforme de la catégorie B.
  • Lancer l’Université des cadres.
  • Poursuivre le dialogue de gestion.
  • Établir un accord-cadre dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail avec les organisations syndicales qui le souhaitent.
  • Déployer les applications FMCR et Gestion des primes ; faire évoluer RH21, volet 1.
  • Renouveler la convention sur l’insertion des personnes handicapées avec le FIPHFP (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique).
  • Développer la mobilité internationale des agents.

2010 vu par...

Yolaine Cellier
Chef du bureau du Recrutement et des Concours

En 2010, en plus des 132 concours et sessions de recrutements organisés, nous avons mis en place une nouvelle application informatique « concours ». Nous avons parallèlement entièrement refait les pages « recrutement » de paris.fr et donné un nouveau souffle à nos actions de communication (salons, accueil, annonces, visites d’écoles). Enfin, une commission d’équivalence a été créée, permettant aux candidats de valoriser notamment leur expérience professionnelle en lieu et place du diplôme requis. »