dpvi

Délégation à la Politique de la Ville et à l’Intégration

Pour un égal accès à la ville

Chiffres

  • 86 agents 

Dépenses

  • 4,08 millions d’euros en fonctionnement
  • 0,45 million d’euros en investissement

La DPVI lutte contre les inégalités sociales et urbaines qui se concentrent principalement dans les 14 quartiers dits « Politique de la Ville » selon trois axes :

  • Intégrer ces quartiers dans la ville et bâtir un Paris plus juste et solidaire.
  • Œuvrer en faveur des populations immigrées ou étrangères (accès au droit, au logement, à la formation ou à l’emploi ; valorisation des cultures d’origine et de la diversité).
  • Lutter contre les discriminations.

FAITS MARQUANTS

Lutte contre les inégalités sociales

  • Des réunions publiques baptisées « Atout Quartiers » se sont tenues dans huit arrondissements concernés pour débattre du projet pour ces quartiers populaires.
  • Nouveaux programmes d’actions : parcours d’insertion pour les familles monoparentales, lutte contre l’isolement des personnes âgées.
  • Consolidation d’actions déjà engagées : fléchage des dispositifs d’aide à l’emploi, mise en œuvre des clauses d’insertion sociale dans les marchés, actions en direction des femmes les plus éloignées de l’emploi, projet Paris Mix, ouverture du premier lieu d’accueil innovant en direction des jeunes « 10e United », création du 5e atelier santé ville dans le 19e.
  • Dispositif de réussite éducative accompagnant 700 nouveaux enfants et proposant un nouveau lieu d’accueil dans l’est de Paris pour les collégiens exclus temporairement.
  • 9 000 habitants des quartiers bénéficiaires de l’offre culturelle parisienne grâce à la charte de coopération culturelle.
  • 11 sites du grand projet urbain en cours de réalisation tels que la couverture du périphérique porte de Vanves, les travaux sur le site Mac Donald, le lancement de la rénovation de Saint-Blaise.

 « Tous Parisiens, tous citoyens  »

  • Livret d’apprentissage du français destiné aux bénéficiaires d’actions linguistiques ou soutien du passage du diplôme initial de langue française pour plus de 400 personnes.
  • Installation de l’Assemblée des citoyens parisiens extracommunautaires (ACPE) le 6 novembre 2010. Composée de 106 membres et destinée à affirmer une citoyenneté de résidence en favorisant l’expression des Parisiens hors union européenne, l’ACPE s’organise sous forme de commissions thématiques et formule des avis et des vœux au Conseil de Paris sur toutes les questions intéressant la vie municipale.
  • Poursuite des travaux de réhabilitation des foyers de travailleurs migrants Fort-de-Vaux, Procession et de la résidence sociale Génie.

Lutte contre les discriminations

  • Poursuite de la démarche de lutte contre les discriminations (charte pour l’égalité dans l’emploi, permanences juridiques, formations des acteurs, etc.) dans le cadre des plans locaux de lutte contre les discriminations dans cinq arrondissements.
  • Campagne de sensibilisation en direction des élèves de troisième organisée et deuxième édition du colloque « Décolonisons les imaginaires » sur les questions liées au langage.
  • Première convention « Éducation prioritaire » entre Sciences-Po et deux lycées parisiens (Colbert et Bergson).

Et demain ?

  • Signature de l’avenant au contrat urbain de cohésion sociale pour la période 2011-2014.
  • Développement des programmes à destination des femmes des quartiers (apprentissage du français, accès à l’emploi, familles monoparentales).
  • Développement des opérations de parrainage des élèves des quartiers pour s’engager dans l’enseignement supérieur en particulier avec les écoles d’art de la Ville de Paris.
  • Mise en place du programme de cuisines sociales dans certains foyers de travailleurs migrants.
  • Diffusion des bonnes pratiques « parisiennes à travers le réseau européen de la politique de la ville ».
  • Mise en place du portail Internet Culture et Quartiers.

 

 

2010 vu par...

Marie-Odile Terrenoire
Responsable du pôle Ressources

Dans un contexte de crise, la lutte contre les inégalités nécessite de l’inventivité pour ouvrir des portes aux habitants et construire des projets bien concrets avec eux. Cette année, le pôle Ressources a publié un recueil de ces actions menées par les agents dans les quartiers et a invité les meilleurs analystes, dont Patrick Viveret sur la question des indicateurs de développement humain et Agnès Van Zanten sur celle de l’évitement scolaire. »