Les actions transversales

Des achats à l’échelle de la Ville

Une logique de réseau

La prise en charge des achats par la direction des Achats (DA) implique un travail collaboratif avec les directions. Véritables points d’entrée, les pôles Achats Approvisionnement sont les interlocuteurs privilégiés des acheteurs. Ils assurent la coordination et le pilotage des marchés au sein de leur direction. La collaboration avec les prescripteurs s’est aussi mise en place sur l’expression des besoins et l’analyse des offres.

Des groupes de travail

Sur certains marchés à forts enjeux, des groupes de travail avec une ou plusieurs directions se constituent pour identifier de nouvelles solutions dans le cadre de la préparation d’un nouveau marché. C’est le cas notamment des fournitures de bâtiments pour les ateliers de régie. D’autres groupes travaillent en mode projet sur une analyse d’offres dans un court délai.

Une vision transverse des achats

Au fur et à mesure de sa constitution, la DA acquiert une vision globale des achats réalisés par l’ensemble des directions. Les acheteurs peuvent ainsi mieux saisir :

  • les possibilités d’utilisation des marchés transverses déjà existants :
    • fournitures 
    • mobiliers 
    • prestations de géomètres… 
  • les possibilités de regroupement de différents besoins dans un marché plus important et attractif pour les fournisseurs.

Ce travail d’identification et de consolidation des besoins des différentes directions peut s’opérer à l’occasion de renouvellements de marchés ou sur une famille d’achat donnée. Par exemple, la DA a engagé avec la direction des Ressources humaines (DRH) le recensement et la construction d’une cartographie des achats de formations à la Ville, qui va permettre de définir des stratégies d’achats adaptées. 

DATE CLÉ

Octobre 2009 : création de la DA. Constitution progressive jusqu’en 2012.

Les actions transversales des autres pôles