AIDE

L'année 2011 vu à travers l'oeil insolite de nos photographes

Toute l'année, le service photo de la Ville de Paris parcourt les rues de la capitale pour couvrir tous les événements qui intéressent les Parisiens. De ces déambulations dans la ville, ces photographes à l'oeil avisé ramènent des milliers de photos. Si ces photos sont utilisées quotidiennement pour illustrer Paris.fr, de nombreuses autres restent dans nos archives.

En cette fin d'année, nous avons donc voulu rendre hommage au travail quotidien de nos photographes en vous présentant une vue alternative de l'année 2011 dans un diaporama riche de 33 photos. Ce diaporama classé en 3 thèmes (des moments, de lieux et des Parisiens) n'est en aucun cas un résumé de l'année 2011, il représente plutôt une volonté de montrer un Paris insolite, parfois anecdotique, mais toujours d'une beauté à couper le souffle. Bon visionnage !

Pour naviguer d'une thématique à l'autre, utilisez les onglets en haut à gauche du diaporama. A chaque photo, vous pouvez également cliquer sur le bouton "Infos +" pour en savoir plus.

CREDITS PHOTO

  • 1. Un jeune boxeur parisien
    Crédit : Déborah Lesage / Mairie de Paris
  • Chef Raoni, Pierre Richard et Hugues Auffray à l'Hôtel de Ville
    Crédit : Sophie Robichon / Mairie de Paris
  • 3. La Monster Ride d'Halloween
    Crédit : Ryosuke Kawai
  • 4. Une Catherinette à l'Hotel de Ville
    Crédit : Crédit : Déborah Lesage / Mairie de Paris
  • 5. Alain, bouquiniste sur les quais
    Crédit : Anne Thomes / Mairie de Paris
  • 6. Semi Marathon de Paris : un étrange courreur dans la foule
    Crédit : Déborah Lesage / Mairie de Paris
  • 7. Coumba, la petite Mangabey du Jardin des Plantes
    Crédit : C.Hano / MNHN
  • 8. Audrey Tautou, marraine des illuminations des Champs Elysées
    Crédit : Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris
  • 9. Une bénévole à l'Armée du Salut
    Crédit : Henri Garat / Mairie de Paris
  • 10. L'écrivain chanteur Mathias Malzieu lors de l'édition 2011 de Paris en toutes lettres
    Crédit : Henri Garat / Mairie de Paris
  • 11. Les Paris Roller Girls, l'équipe francilienne de Roller Derby
    Crédit : Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris.

Le nouveau visage de Paris

Situé Porte de Clignancourt, le centre sportif Bertrand Dauvin dispose de deux gymnases avec notamment salle de boxe et d'arts martiaux. Trois jours par semaine, des cours de boxe française sont donnés gratuitement aux plus de 15 ans qui habitent Paris.

L'équipement nécessaire est prêté par le centre. Le jeune garçon sur cette photo n'a sans doute pas plusieurs années de pratique derrière lui, mais pose déjà comme un champion. Peut-être un futur roi de l'uppercut ?

Crédit : Déborah Lesage / Mairie de Paris

Raoni Metuktire n'est pas un inconnu du grand public. Défenseur emblématique de la culture indigène et de la forêt amazonienne, il a reçu fin septembre le diplôme de citoyen d'honneur de la Ville de Paris. Il rejoint les rangs de ceux qui oeuvrent ou ont œuvré à l'échelle mondiale pour le respect des droits de l'homme, de l'environnement et des libertés fondamentales.

A cette occasion, de nombreuses personnalités étaient présentes dont l'acteur français Pierre Richard et le chanteur Hugues Auffray qui soutiennent l'action du chef Raoni contre le barrage de Belo Monte au Brésil.

Crédit : Sophie Robichon / Mairie de Paris

Halloween est certes une belle occasion de se faire des frayeurs, mais surtout de se déguiser et de défiler dans les rues parisiennes.

La Monster Ride est une course en vélo dans les rues de Paris, partant cette année pour cette 3ème édition de Notre-Dame et passant par les cimetières parisiens, avec au passage concours de déguisement et ambiance de franche camaraderie. Une occasion de découvrir Paris en s'amusant et en faisant preuve de créativité comme en atteste l'accoutrement de nos deux jeunes « monstres » parisiens.

Crédit : Ryosuke Kawai

Selon la tradition, le jour de la « Sainte-Catherine », toutes les jeunes filles de 25 ans célibataires travaillant dans les maisons de coutures défilaient dans les rues, joyeusement, et parées de magnifiques chapeaux. Si aujourd'hui il est beaucoup moins rare d'être toujours célibataire à 25 ans, la tradition perdure sous une forme plus légère.

Ainsi, chaque année, les catherinettes d'un nouveau genre sont reçues dans les salons prestigieux de l'Hôtel de Ville, dans une ambiance festive. Cette jolie jeune fille en est un bel exemple, et porte avec grâce et fierté la création d'une prestigieuse maison de Haute Couture.

Crédit : Déborah Lesage / Mairie de Paris

Alain Bannier a fait ses débuts de bouquiniste quai Conti en 1981, et s’est spécialisé depuis dans les journaux de voyage des XIX et XXe siècles. Tout le monde le connaît sur les quais. Il a des amis et des clients fidèles, et les jeunes bouquinistes viennent lui demander conseil et glaner auprès de lui les ficelles du métier. Qu’on ne vienne pas lui parler de vacances, ni d’une quelconque retraite, ni même d’un autre quartier de Paris. Le souhait le plus cher d’Alain Bannier tient en un seul mot : rester.

Des photographies, une voix : Paris.fr a lancé en 2010 une série de webdocs intitulée « Parisiens ». Ces portraits esquissent la chronique de la vie comme elle va, au cœur du Paris d’aujourd’hui. Vous pouvez revivre l'ensemble des épisodes, dont celui sur Alain Bannier, en vous rendant sur webdoc.paris.fr

 

Crédit : Anne Thomès / Mairie de Paris

 

Le dimanche 6 mars 2011, près de 24.000 coureurs se sont élancés dans les rues de Paris. Si pour de nombreux coureurs, l’objectif était d’être le premier à passer la ligne de départ, pour d’autres l’idée était de voir et surtout d’être vu, comme notre héros d’un jour, un Bioman venu parader dans les rues pour le plus grand plaisir des parisiens venus applaudir les courageux participants.

A noter, le 4 mars 2012 se déroulera la 20e édition du Semi Marathon de Paris.

Crédit : Déborah Lesage / Mairie de Paris

Coumba est une petite femelle Mangabey couronnée, née le 11 février 2011 à la ménagerie du jardin des Plantes et rejetée par sa mère. Chensie, la mère de cette petite femelle Mangabey couronnée, trop inexpérimentée, lui a cassé le bras. Une bien dure façon de commencer dans la vie.

Les soigneurs ont donc pris le relais en élevant la petite délaissée au biberon. Les débuts ont été difficiles mais Coumba a été réintégrée avec succès auprès de sa famille cet été, et aux dernières nouvelles elle se porte bien !

Crédit : C.Hano / MNHN

Mercredi 23 novembre vers 18h, les Champs-Elysées ont revêtu leurs lumières hivernales. Inaugurées par la marraine de l'événement, Audrey Tautou, et le maire de Paris, Bertrand Delanoë, ces illuminations seront visibles jusqu'au 11 janvier.

Rayonnante et malicieuse, Audrey Tautou a depuis longtemps conquis le cœur des français. Son élégance naturelle s’est imposée. Elle fait partie des personnalités qui sont l’image de la France dans le monde, et méritait sa place dans ce diaporama de fin d’année. Elle est par ailleurs à l’affiche du film « La délicatesse », en duo avec l’acteur belge François Damiens, depuis le 21 décembre sur les écrans.

Crédit : Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

Eté comme hiver, les distributions de repas de l'Armée du Salut ne désemplissent pas. L'association multiplie les actions et recherche régulièrement des bénévoles. Notre équipe s’est rendue un soir de début décembre à une distribution de soupe près du métro Jaurès (19e).

Vers 18h45, la distribution débute. En 45 minutes, quelque 350 repas complets seront servis, avec également une soupe, du café et une bouteille d'eau. Le plat du jour : un couscous. 

Chaque soir, c'est une vingtaine de bénévoles qui, comme cette jeune-fille, sont mobilisés. Les profils des bénévoles ont d’ailleurs évolué, la plupart des volontaires sont en activité, et l'engagement est plus volatil : on se mobilise pour deux à trois mois, pas pour plusieurs décennies comme c'était le cas par le passé.

Crédit : Henri Garat / Mairie de Paris

« Paris en toutes lettres » fêtait sa 3e édition cette année, au mois de mais, et proposait des rencontres, lectures, concerts littéraires, performances et autres parcours dans la ville dans plusieurs salles parisiennes (CENTQUATRE, Gaîté Lyrique et Point éphémère).

Sur cette photo, Mathias Malzieu, chanteur et écrivain, connu entre autre pour être l’énergique leader du groupe Dionysos, amuse la galerie. Accompagné de son ukulélé, ce soir là, il a lu des textes extraits de son dernier livre, Métamorphose en bord de ciel. Ce récit raconte l’histoire merveilleuse d’un homme qui veut tuer la mort et tutoyer les cieux, une réflexion poétique sur le pouvoir de la vie, et de l’amour.

Crédit : Henri Garat / Mairie de Paris

Le 29 octobre dernier, au gymnase de Bercy, avait lieu un match pas comme les autres, pour un sport pas comme les autres : le roller derby. Née aux Etats-Unis au siècle dernier, cette discipline est réapparue sous une forme plus moderne ces dernières années, et a fait son chemin jusqu’à Paris. Des filles montées sur rollers s’affrontent par équipe sur une piste ovale où presque tous les coups sont permis.

Ce jour-là, les Paris Roller Girls parisiennes rencontraient les Gent GO-GO Rollergirls de Belgique dans une ambiance survoltée. Comme on peut le voir sur cette image, l’équipe de Paris - la seule reconnue officiellement par la ligue américaine -, se serre les coudes et se rassemblent pour un ultime cri de guerre avant de se lancer à toute vitesse sur la piste.

Crédit : Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris