2011 V. 150 Vœu relatif à la nomination de Raoni METUKTIRE comme citoyen d’honneur de la Ville de Paris.

Précédent Suivant

 

Délibération affichée à l’Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l’Etat le 1er juillet 2011.

Reçue par le représentant de l’Etat le 1er juillet 2011.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Raoni METUKTIRE est chef de la tribu des indiens nomades Kayapos qui vivent dans la forêt amazonienne, au Brésil.

Il est mondialement connu pour sa lutte depuis près de 40 ans pour la préservation de la forêt amazonienne et contre la déforestation de cette forêt tropicale, patrimoine inestimable de l’humanité, gravement menacée par l’avancée des cultures et la construction de barrages hydroélectriques.

En 1989, Raoni METUKTIRE entreprend une tournée dans plus de 17 pays, avec le soutien du chanteur STING et de la Rainforest Foundation, pour sensibiliser le monde entier et lancer un appel à l’aide contre le danger de la déforestation en Amazonie, qui menace non seulement les dernières tribus indiennes y vivant mais au-delà l’avenir même de l’humanité.

A l’issue de cette tournée, les 12 Fondations Rainforest créées pour récolter des fonds ont permis d’aboutir à la création en Amazonie, dans la région du Xingu d’un parc national d’une superficie de 180.000 km2 (un tiers de la France environ) sur les territoires du Mato Grosso et du Parà. Cette zone constitue l’une des plus grandes réserves de forêts tropicales.

Cependant le combat contre la déforestation est loin d’être gagné. D’autres zones au Brésil sont menacées. Et notamment, désormais, avec le projet d’un immense complexe de barrage à Belo Monte qui menace directement le territoire défendu par Raoni METUKTIRE autour de la rivière Xingu, dans l’Etat du Parà, pour lequel le Gouvernement brésilien vient de donner son accord définitif au début du mois de juin.

Le projet de construction de ce barrage titanesque (le 3e barrage le plus grand du monde) est une catastrophe humaine et environnementale absolue, qui inondera une zone de 500 km2 sur les berges du Xingu et obligera au déplacement de 16.000 personnes.

Face à cette menace, Raoni METUKTIRE fait une nouvelle fois preuve de toute sa détermination pour empêcher ce projet destructeur, promettant de poursuivre la lutte sans relâche.

La Ville de Paris s’honorerait de marquer son admiration pour le combat exemplaire de cet homme.

Aussi, sur la proposition de MM. Sylvain GAREL et Denis BAUPIN, des élu(e)s du groupe EELVA,

Emet le voeu que :

La Commission de citoyenneté d’honneur de la Ville de Paris soit saisie dans les meilleurs délais pour la nomination de Raoni METUKTIRE comme “citoyen d’honneur” de la Ville de Paris.